Partagez cet article
Partagez cet article

Quelle est la meilleure stratégie pour mincir ?

Table des matières

En 2005, une étude publiée dans un journal scientifique prestigieux a révélé que 80% des personnes qui ont perdu du poids ont tout repris au bout d’un an. ((Wing, Rena R., et Suzanne Phelan. « Long-Term Weight Loss Maintenance ». The American Journal of Clinical Nutrition, vol. 82, no 1 Suppl, juillet 2005, p. 222S-225S. PubMed, https://doi.org/10.1093/ajcn/82.1.222S.))

Pire, une méta analyse regroupant pas moins de 29 études scientifiques a cette fois-ci montré que plus les années passent, plus les personnes qui ont réussi à perdre du poids finissent par le reprendre. Jusqu’à avoir repris au moins 80% du poids perdu 5 après. ((Anderson, J. W., et al. « Long-Term Weight-Loss Maintenance: A Meta-Analysis of US Studies ». The American Journal of Clinical Nutrition, vol. 74, no 5, novembre 2001, p. 579‑84. PubMed, https://doi.org/10.1093/ajcn/74.5.579.))

Et vous avez peut-être déjà entendu parler de cette étude citée dans près de 900 papiers scientifiques rapportant que 95% des personnes qui perdent du poids finissent par reprendre tout le poids qu’elles avaient perdu. ((STUNKARD, ALBERT, et MAVIS McLAREN-HUME. « The Results of Treatment for Obesity: A Review of the Literature and Report of a Series ». A.M.A. Archives of Internal Medicine, vol. 103, no 1, janvier 1959, p. 79‑85. Silverchair, https://doi.org/10.1001/archinte.1959.00270010085011.))

Même si cette dernière donnée est décourageante et datée de 1959, c’est définitivement vrai que beaucoup de personnes finissent même par reprendre encore plus de poids que ce qu’elles ont réussi à perdre (le fameux yoyo). 

Pourquoi les régimes amaigrissants ne fonctionnent pas ?

Dans un instant, je vais vous dévoiler pourquoi ni les compléments alimentaires, ni les détox, ni les régimes ne peuvent pas vous aider ou aider les personnes que vous allez accompagner à perdre du poids réellement sans reprendre ces kilos sur le long terme. Et que les personnes qui réussissent à perdre du poids et à stabiliser ce poids avec ces méthodes n’y arrivent finalement que malgré ces méthodes et non pas grâce à elles. 

Et surtout, vous allez découvrir la meilleure méthode pour mincir et gérer son poids sans risquer de faire le yoyo et de tout reprendre.

C’est important parce que la majorité des personnes qui veulent perdre du poids ne veulent pas juste voir certains chiffres sur la balance. Ces personnes veulent aussi se sentir bien dans leur peau, retrouver confiance en elle et se sentir en paix avec elles même pour le reste de votre vie.

Juste avant ça je vais directement m’attaquer à une des plus grosses arnaques quand il s’agit de perdre du poids : 

L’arnaque des compléments alimentaires

L’industrie des compléments alimentaires, comme les coupe-faim ou les brûles graisses, c’est plus de 2 milliards d’euros par an. (2 313 500 000€, Rapport Synadiet sur le marché des compléments alimentaires en France, 2021). ((celaneo. « Observatoire 2022 et chiffres du marché 2021 ». Synadiet, 13 avril 2022, https://www.synadiet.org/observatoire-2022-et-chiffres-du-marche-2021/.))

Soit 55 fois plus que ce que la France dépense pour vous aider à mieux manger, vous savez… le fameux « manger – bouger » à la télé. ((rédaction, La. « Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) nouveau est arrivé ! » Agro Média , 21 juillet 2011, https://www.agro-media.fr/actualite/le-programme-national-nutrition-sante-pnns-nouveau-est-arrive-4644.html.))

A vrai dire plus de 120 études scientifiques démontrent aujourd’hui que ces compléments ne sont pas efficaces pour perdre du poids. ((Marik, Paul E. et Mark Flemmer. « Les compléments alimentaires ont-ils des effets bénéfiques sur la santé dans les pays industrialisés : quelles sont les preuves ? » JPEN. Journal de nutrition parentérale et entérale , vol. 36, n o 2, mars 2012, p. 159‑68. PubMed , https://doi.org/10.1177/0148607111416485.))

Les personnes qui réussissent à perdre du poids à l’aide des coupe-faim ou des brûles graisses n’y arrivent pas grâce à ces compléments, mais à cause des recommandations diététiques qui accompagnent ces compléments. 

Le problème, c’est que ces recommandations commettent exactement la même erreur que les suivis nutritionnels proposés aujourd’hui par les professionnels de la nutrition dont je vais vous parler tout à l’heure. 

En attendant, ces compléments alimentaires sont de faux médicaments qui ne marchent absolument pas pour perdre du poids ou perdre du gras et qui n’allègent que votre portefeuille. ((« Insufficient Evidence Backing Herbal Medicines for Weight Loss ». The University of Sydney, https://www.sydney.edu.au/news-opinion/news/2020/02/17/insufficient-evidence-backing-herbal-medicines-for-weight-loss.html. Consulté le 11 janvier 2024.))

Si ces « produits miracles » sont si populaires, c’est seulement parce que le matraquage publicitaire vous fait croire à une solution facile qui pourrait vous aider à perdre du poids sans effort et sans rien faire. 

Pire : Ces messages publicitaires vous font croire que vous avez un problème, une déficience, et que vous avez besoin de la corriger pour perdre du poids. 

En vous faisant penser qu’il suffit de vitamines, de minéraux ou d’un produit spécial pour vous aider à maigrir, l’industrie des compléments alimentaires vous fait rêver d’une solution sans effort et vous déresponsabilise. 

A cause de ça, vous perdez le pouvoir de décider d’agir vous-même et de changer votre alimentation. Alors que de nombreuses autres études scientifiques démontrent que c’est pourtant la seule solution pour perdre du poids.  

Alors… Si l’industrie des compléments alimentaires se moque de vous, est-ce que les solutions « naturelles » sont mieux ? 

Comment fonctionnent les détox ?

C’est la mode des détox. Est-ce qu’elles en valent vraiment le coup ? 

Les détox partent du principe inverse des compléments alimentaires : Cette fois-ci, vous ne manquez pas de quelque chose, vous en avez trop et il faudrait retirer les impuretés de votre corps pour que vous puissiez perdre du poids. 

Alors il y a de tout : les détox à base de jus de légumes, de fruits, de monodiète, la soupe au chou… ou même encore des détox à base d’artichaud ou de radis noir. 

Certaines théories partent du principe que vos cellules graisseuses stockent les « éléments toxiques » comme les métaux lourds. Ce qui est à moitié vrai. Ces théories supputent alors que votre corps « résisterait » à la perte de poids pour éviter de libérer ces produits toxiques dans votre corps. Ce serait pour ça que vous auriez besoin de faire une détox. 

Le problème, c’est que c’est faux : 

Des chercheurs coréens ont même démontré en 2020 que perdre du poids permettait justement de détoxifier votre corps. ((Jung, Su-Jin et al. « Effet de la désintoxication des oligo-éléments toxiques, réduction de la graisse corporelle après une consommation de quatre semaines du régime Wellnessup : un essai clinique randomisé à trois bras ». Nutrition et métabolisme , vol. 17, 2020, p. 47. PubMed , https://doi.org/10.1186/s12986-020-00465-9.))

Quand vous perdez du poids, les « produits toxiques » sont libérés par les cellules graisseuses en même temps que le gras. Au final, ces produits sont transportés jusqu’au foie, et à ce moment-là votre foie peut alors métaboliser et éliminer ces produits toxiques au lieu de continuer à les stocker dans vos graisses. 

Mais le vrai problème avec les détox, c’est qu’elles ont un effet trompeur : 

Vous pouvez avoir l’impression de perdre du poids de façon spectaculaire avec. Et vous pouvez avoir l’impression de tout reprendre dès que vous arrêtez. 

En réalité, tout le poids que vous aviez perdu et le poids que vous avez repris ne sont que des illusions sur la balance.  

Au bout du compte… les détox ne sont donc ni utiles ni efficaces pour perdre du poids. Et encore moins pour perdre du poids durablement. 

Au contraire… elles exagèrent une forme de fonctionnement en « tout ou rien ». 

D’ailleurs… c’est aussi un des problèmes avec les régimes. 

Mais il y a encore plus grave avec ces suivis nutritionnels traditionnels. 

L’erreur des nutritionnistes qui vous fait prendre du poids

Cette erreur fondamentale, c’est de vous mettre consciemment ou inconsciemment dans un état de restriction. 

A partir du moment où les aliments sont catégorisés en « bons » ou en « mauvais », en aliments autorisés ou en aliments interdits, ou même en aliments pas vraiment interdit mais à manger moins souvent, alors vous rentrez dans un mécanisme appelé la « restriction cognitive ». 

Ce phénomène a été étudié dès 1975 par des chercheurs en psychologie canadiens. Et grâce à leurs travaux phénoménaux, Herman & Polivy ont révolutionné le monde de la nutrition. ((Polivy, Janet et C. Peter Herman. « Trop manger chez les mangeurs retenus et non retenus ». Frontières de la nutrition , vol. 7, mars 2020, p. 30. PubMed Central , https://doi.org/10.3389/fnut.2020.00030.))

Cette restriction cognitive explique finalement pourquoi les régimes et les suivis nutritionnels qui ne prennent pas en compte votre dimension psychologique et votre rapport avec la nourriture ne fonctionnent pas sur la durée. 

Comment la restriction cognitive fait grossir ?

Prenons l’exemple de Marie pour bien comprendre : 

Marie veut perdre du poids, alors elle se met au régime. Elle vient tout juste de terminer son dîner, et a comme une envie de terminer son repas par une petite note sucrée. En réalité, elle a surtout envie de chocolat. 

Alors, histoire de faire attention mais de ne pas rester frustrée et de ne rien prendre, Marie va plutôt manger un yaourt. Ça tombe bien, elle aime bien ça aussi les yaourts à vrai dire. Mais bon, après avoir mangé son yaourt, elle a quand même toujours envie de chocolat. Alors pour apaiser son envie de sucré, elle prend plutôt une compote. C’est plus light

Mais au bout du compte… ça ne fait pas vraiment le job. Marie a vraiment envie de chocolat. Alors elle prend son carré de chocolat. Sauf qu’après le premier carré… Marie s’est retrouvée à manger la moitié de la tablette de chocolat sans même s’en rendre compte. 

Que s’est-il passé ? 

Marie avait envie d’UN carré de chocolat, et elle a fini par manger un yaourt, une compote et une demi tablette de chocolat. 

Pourquoi ? 

Et bien Marie s’imagine que certains aliments font grossir et que d’autres ne font pas grossir. 

Elle culpabilise donc à l’idée de manger ne serait-ce qu’un seul carré de chocolat. 

A l’inverse, le yaourt et la compote ne font d’après elle pas grossir. Alors elle s’imagine pouvoir en manger même quand elle n’a plus faim du tout. 

Mais pourquoi manger un yaourt et une compote plus du chocolat alors que Marie avait juste envie d’un carré de chocolat ?

Beaucoup de personnes conseillent de se remplir avec des aliments « légers » pour couper l’envie de manger. Parce que comme ça, elle n’aura peut-être plus envie de chocolat. Sauf qu’en pratique, les envies ne disparaissent pas souvent. Loin de là. 

Si Marie a mangé un yaourt et une compote, ce n’est donc ni par faim, ni par envie de yaourt ou de compote. Mais simplement pour faire disparaître l’envie d’un aliment « interdit », le chocolat. 

En instaurant cette restriction cognitive, les régimes vous font rentrer dans un cercle vicieux : 

  • Je ne suis pas bien dans mon corps.  
  • J’ai envie de faire un régime pour me sentir mieux. 
  • Je fais attention à ce que je mange. 
  • Quand une envie de manger un aliment « interdit » ou « mauvais », je m’en empêche. 
  • Je deviens frustrée. 
  • Au bout d’un moment… je finis par craquer. 
  • Foutu pour foutu, je me lâche. 
  • Mais après coup, à cause de ce craquage, je culpabilise.  
  • Et je me sens mal dans ma peau. 
  • Comme je ne suis pas bien dans mon corps… j’ai envie de faire un régime pour me sentir mieux. 

La clé pour mincir et le rester : une alimentation agréable et compatible avec votre vie

Au final, quand vous prenez des compléments alimentaires, que vous entamez une détox ou que vous commencez un régime, 

Si ce n’est pas suffisamment agréable pour que vous soyez capable de continuer comme ça pour le reste de votre vie, alors ce n’est qu’une question de temps avant de retourner au fur et à mesure à vos anciennes habitudes, et au final de reprendre tout le poids que vous avez perdu. 

Si vous avez déjà essayé de perdre du poids et que vous avez fini par le reprendre, vous voyez probablement de quoi je parle.  

En réalité, si vous n’êtes pas bien dans votre corps aujourd’hui et que vous avez envie de perdre du poids et d’affiner votre silhouette pour vous sentir mieux, 

Votre problème n’est pas de savoir ce qu’il faut faire. 

Parce qu’en toute honnêteté, vous savez que dans les grandes lignes… il « suffirait » de manger mieux, de manger plus de légumes, de manger de moins grandes quantités, de ne pas grignoter et de bouger plus. 

Le vrai problème qui vous empêche de perdre du poids durablement, 

C’est de réussir à faire tout ça. Et de vous y tenir. Sans finir par lâcher. 

C’est pour ça que vous avez l’impression d’avoir un problème de motivation.

Ce qui vous fait réellement prendre du poids au final, ce sont les idées et les émotions qui vous poussent à manger au-delà de vos besoins. 

C’est ce qu’il se passe avec les régimes et la restriction cognitive qui finit par vous frustrer et vous faire craquer. 

Pourquoi mange t’on même quand on n’a pas faim ?

Mais c’est aussi le cas si vous avez reçu l’éducation « Finis ton assiette ». 

Vous avez appris à manger par « principe ». Même si vous n’aviez plus faim, vous avez pris l’habitude de manger tout ce qu’il y avait devant vous. 

  • Quand vous grignotez, vous mangez peut-être par ennui. 
  • Quand vous craquez, vous mangez vos émotions. 
  • Et parfois vous mangez peut-être même plus que nécessaire par anticipation, par peur d’avoir faim et de craquer plus tard. 

Au final, vous êtes déconnectée de vos sensations de faim et de satiété. Vous mangez en fonction de vos idées, de vos principes, de vos craintes et de vos émotions. 

La meilleure méthode pour mincir

C’est pour ça que la meilleure méthode pour mincir doit :

  • Vous aider à vous reconnecter avec vos besoins,
  • Vous permettre de manger sans culpabiliser,
  • Et surtout être suffisamment agréable pour que vous puissiez garder votre poids de forme pour le reste de votre vie.

Si ce n’est pas suffisamment agréable, si vous devez préparer une repas différent pour vous et pour le reste de la famille, si c’est incompatible avec votre vie sociale ou votre vie professionnelle, alors ce n’est qu’une question de temps avant de retourner progressivement à vos anciennes habitudes.

Et au final de reprendre tout le poids que vous avez perdu.

Si vous voulez atteindre votre poids de forme et ne plus jamais avoir peur de reprendre du poids un jour, regardez ce reportage gratuit sur comment manger sans culpabiliser.

[fme_show_footnotes]

Jonathan Pak
Recevez mes conseils pratiques et scientifiques sur la nutrition
Homme et femme
Recevez mes conseils pratiques et scientifiques sur la nutrition​
Homme et femme
Recevez mes conseils pratiques et scientifiques sur la nutrition​

Recevez les Conseils Exclusifs que nous partageons uniquement avec notre Communauté

Recevez les Conseils Exclusifs que nous partageons uniquement avec notre Communauté